Tous les outils de l'Austin Mini en image et avec fonction de recherche

08
juillet
2019
Cooper versus Cooper
Cooper versus Cooper

Le nom "Cooper" est étroitement associé au nom "Mini", mais qu'est-ce que c'est ?

Quand la citadine devint sportive
Un créateur de Formule 1, John Cooper, s'éprit de la Mini qu'il trouvait maniable et légère, l'idéal comme base d'une voiture de course.
Le moteur de la bestiole recevra deux carburateurs, l'échappement sera modifié et la cylindrée portée à 997 cm3 ce qui fera grimper la puissance de 35 à 55 chevaux.
Mais qui dit plus de puissance, dit aussi changement du système de freinage, à tambour à l'avant, pour un système à disques.
La Mini Cooper était née et montra rapidement de sérieuses capacités en rallye.

S comme "Sport"
La Mini Cooper rentre a l'atelier et son moteur va passer à 1071 cm3 et en sortir 70 chevaux pour une vitesse de pointe de 160 km/h  (ne rigolez pas, on est en 1964).
Il n'en fallait pas plus pour permettre à la petite de lutter contre l'énorme Ford Falcon à moteur V8 de 4,7 litres au classement général du Rallye Monté-Carlo et finalement le gagner.

Le 1275
Avec les 90 chevaux de son nouveau moteur de 1275 cm3, la Cooper S de 1965 conduite entre autre par Paddy Hopkirk remporte le Monte-Carlo, le Rallye de Finland et le RAC.

La Cooper RSP
Dans les années 90, Rover produit la Mini RSP (Rover Special Project), basée sur un moteur à injection de 1275 cm3 : pas une "vraie" Cooper mais l'esprit était la, les performances en moins.

Renaissance ou procréation médicalement assistée ?
La Mini décédée, la "marque" rachetée par BMW et le marketing aidant, de nouvelles MINI voient le jour.

Le père, le fils et... le marketing
Si c'est bien la "Cooper Car Company" qui a inventé et apposé son nom sur les Mini à vocation sportive, le "Cooper" des BMW MINI n'a quasi rien à voir avec le "Cooper" original.
En effet, le "Cooper" actuel est celui de la société "John Cooper Works" (JCW) société créée en 2000 par Michael Cooper, fils de John Cooper : si le nom est le même, cette société n'a strictement rien à voir avec la "Cooper Car Company".
A noter que la société fut rachetée par BMW en 2008 afin d'obtenir l'usage du nom "Cooper"...bah oui, si tu ne peux pas mettre "Cooper" sur une MINI, c'est pas cool...surtout si elle est équipée d'un moteur...diesel...de Peugeot...passons.

Et le logo "Cooper"
Si BMW joue subtilement avec le nom "Cooper" pour ses MINI.. "MINI Cooper" par si, "MINI Cooper S John Works" par là, le logo "Cooper" emblématique est la propriété de "Cooper Car Company" qui travaille en étroite collaboration avec Mini Sport (UK) qui distribue des kits permettant de transformer une Mini en version sportive, dans l'esprit original "Cooper".
cf. http://about.minisport.com/services-view/the-mini-sport-story/
cf. https://blog.minisport.com/2015/06/cooper-car-company-new-launch-for-2015/

Pour résumer, on a :
Cooper Car Company qui appartient à Mini Sport (Mini Classique)
John Cooper Works qui appartient à BMW ("nouvelle" MINI)

Note : tu veux ta "Mini Cooper" ?
Soyons clair : il y a eu plus de Mini Cooper/Cooper S en circulation que de véhicules produits. Il y a celles qui ont la bonne carte grise et celles qui ont la préparation.
Donc si tu veux ta Cooper sur la base de ta Mini, il faut :
Un moteur de 997/998 cm3 par exemple avec le villebrequin qui va bien, les culbuteurs "light", deux carbus HS2, un échappement qui va bien, des freins à disque à l'avant et hop !

Mais ce ne serait pas ça l'idéal pour commencer la conversion ?
cf. https://www.jeretapeunemini.com/austin/cooper-cars-are-back

 

  • Cooper versus Cooper
    cooper
Retrouvez tous les articles dans Mais mais mais !

je retape une mini : même pas peur

Copyright 2103 ~ 2019 by DTH