Tous les outils de l'Austin Mini en image et avec fonction de recherche

12
août
2016
Dans la foulée....
Dans la foulée....

Allez hop, dans la foulée, je traite l'arrière !

Le plus "pénible" est de devoir démonter le réservoir d'essence car l'écrou de la tête d'amortisseur est inaccessible si il reste en place. Heureusement, le démontage est facile quand on a pris le coup de main.
Petit bémol cependant : le caoutchouc au niveau du col de réservoir est presque mort, même si il a été changé une fois. (En général, tous les caoutchoucs proposés en pièces détachées sont particulièrement de mauvaise qualité...)

Donc rien de spécial pour le démontage/remontage :
. je passe le cric
. je lève la caisse
. je démonte la roue
. je démonte l'amortisseur en commençant par le bas, histoire de le libérer
. je le bloque avec une pince multiple pour éviter qu'il tourne avec l'écrou
. je mets le neuf en place en serrant le bas
. je présente la tête en face du passage de l'aile
. je place des cales sous le tambour et je laisse descendre doucement la caisse
. je serre bien l'écrou et le contre-écrou
. je remonte la caisse
. je repose la roue
. je descends la caisse et je passe de l'autre côté

Petit essai : c'est nickel ! La voiture est méconnaissable même si du coup de la trouve beaucoup plus souple, trop peut-être ! Il va falloir reprendre la mesure de son nouveau comportement...

  • Dans la foulée....
    vieux piston
  • Dans la foulée....
    la tête d'amortisseur
  • Dans la foulée....
    petit coup de cale
Retrouvez tous les articles dans Austin Mini Garage

je retape une mini : même pas peur

Copyright 2103 ~ 2020 by DTH