je retape une mini : tout savoir sur ma mini classique, Austin, Cooper, Rover

03
septembre
2013
Bois et aluminium

C'est parti pour le volant. Il est pas mal mais la partie supérieure de l'arceau laisse apparaitre le bois et le vernis a jauni. A certains endroits, le vernis est craquelé. J'ai attaqué au 280 mais la couche de vernis semble particulièrement dure.

J'ai ensuite pris mon cutter pour voir si je pouvais soulever le vernis et là, je me suis aperçu qu'il s'écaillait.... on va voir jusque ou.

Pas de lézard, on va faire sauter le vernis qui a certainement été passé au pistolet, ce qui expliquerait pourquoi il se sépare aussi "facilement" du bois qu'il était censé imprégner.

Après quelques heures de travail, voici le résultat.... a suivre....

mercredi 4 septembre

Gros ponçage pour terminer la surface : à la toile émeri en 120 puis au papier de verre en 180 à sec.

Ensuite, dépoussiérage complet et première couche de vitrification, comme pour le pommeau.

Les différentes veines du bois ressortent et ça remonte plein de nuances plus ou moins foncées...et c'est vrai que c'est beaucoup, beaucoup plus foncé ! Mais quelques minutes plus tard, le bois ayant absorbé une partie de la première couche, tout rentre dans l'ordre : la base commence à s'éclaircir.

Décidément, j'adore ce produit !

Dans 2 heures, ponçage et deuxième couche...

...puis re-ponçage, puis troisième couche...

...puis re-ponçage, puis quatrième couche... et comme d'habitude, ça n'allait pas assez vite pour moi et cette couche a été passée alors qu'il faisait trop chaud (31° à l'ombre).
La température a empêché la tension normale de la couche de vitrification : résultat pourrit.

J'ai attendu hier soir tard, vers 22h30 pour passer un bon coup de papier de verre et repasser une bonne couche épaisse. Et ce matin, après une nuit le résultat est plutôt pas mal je trouve.

Prochaine étape : le ponçage des branches, apprêt, peinture "matt black".

Mise à jour du 7 septembre

Le volant c'est partiellement transformé en momie : il a été entouré de bandes de papier journal maintenues par de l'adhésif de carrossier. Un couche d'apprêt mastique en bombe devrait suffire, vu l'état de surface.

Mise à jour du 9 septembre

Ce matin, deux couches de peintures à quelques dizaines de minutes d'intervalle et hop !

On attends, on attends et on vire le masquage : oups, de la peinture c'est immiscée entre les bandes de papier. Un ch'ti coup de diluant règlera le problème.

Il ne restera plus qu'à retoucher la jonction bois métal et ce sera nickel.

  • brut, décapé, poncé
  • Mon volant : bois et alu, made in italy
  • le dessus a particulièrement souffert
  • la aussi, c'est moche
  • délaminage en règle
  • c'est long, mais c'est moins salissant que le ponçage
  • brut d'écaillage
  • après un petit ponçage
  • après le gros ponçage avant vitrification
  • couche de V33 #1
  • et hop ! stabilisation des tons après quelques minutes
  • ponçage
  • couche #2
  • couche #3
  • les traces laissées par le pinceau. La tension va entrer en action...normalement
  • couche #5
  • là, c'est tendu !
  • avant - après
  • après l'apprêt
  • c'est marqué dessus !
  • 2 couches de bombe
  • presque fini
  • c'est pas beau ?
Retrouvez tous les articles dans The garage

 

 

 

 

 

 

Besoin d'impression 3D a proximité de Troyes dans l'Aube ?
Pensez à io3 ! https://io3.fr

 

 

 

 

 

 

Copyright 2024 par David Thomas