Tous les outils de l'Austin Mini en image et avec fonction de recherche

14
août
2013
Pas si simple...
Pas si simple...

J'ai attaqué le remontage des pistons et des joints neufs dans mes étriers : le moins que l'on puisse dire, c'est que ce n'est pas aussi simple que je pensais, même après avoir copieusement étudier toutes les sources que j'avais à ma disposition.

Le premier n'a posé aucun problème en utilisant cette méthode :
1 - à l'aide d'une soufflette, j'ai fait le ménage dans l'étrier.
2 - avec un pinceau, j'ai "humidifié" avec du liquide de frein l'intérieur de l'étrier en insistant sur la gorge ou j'allais positionner délicatement le premier joint (le carré) lui aussi humidifié.
3 - un coup de soufflette sur le piston, humidification et hop, je le pousse dans son logement en faisant attention.
4 - toujours à l'aide d'un pinceau et de liquide de frein, j'humidifie le joint racleur (en V) et la coupelle.
5 - j'assemble ensuite les deux éléments que je fais glisser le long du piston.
6 - là, c'est délicat : à l'aide d'une pièce en plastique cylindrique un peu plus grande que le diamètre du piston, je pousse l'assemblage dans la gorge en essayant de pousser le plus droit possible et "toc !", c'est en place : nickel !

Pas mécontent, j'attaque l'autre partie de l'étrier...
de 1 à 5, pas de problème, mais au moment d'enfoncer l'assemblage coupelle/joint, la coupelle se met en biais : trop tard, elle est tordue ! (fait ch.... mer... !)

Bon, j'ai encore deux coupelles...

1 à 5 : RAS, et re-paf ! Coupelle tordue !

Plus qu'une coupelle et là, miracle, ça rentre au coup, bien en place !

Je suis quand même bon pour commander un nouveau jeu de joints + coupelles :-(

Note : quand j'ai démonté les pistons, ils étaient tellement grippés que je n'avais pas pu les sortir autrement qu'avec une pince...
Comme à la maison j'ai un compresseur, j'ai essayé délicatement de voir si mon premier montage était étanche en le mettant sous pression. C'est bluffant de voir à quelle vitesse il remonte sous 2 bars de pression !

Un conseil : si comme moi vous avez une soufflette, trouvez un bout de durite qui peut s'emboiter dessus et couvrir le canal de liquide de frein. De cette manière, vous pourrez contrôler la pression d'air envoyée dans l'étrier de sorte à pouvoir faire coulisser lentement le piston.

  • Pas si simple...
    demi-étrier refait à neuf
  • Pas si simple...
    autre demi-étrier refait
  • Pas si simple...
    gros-plan sur le demi-étrier
Retrouvez tous les articles dans Austin Mini Garage

je retape une mini : même pas peur

Copyright 2103 ~ 2020 by DTH