je retape une mini : tout savoir sur ma mini classique, Austin, Cooper, Rover

04
février
2014
cônes story
Mais au fait, c'est quoi cette histoire de cônes ?

Tous les subterfuges sont bons pour faire une voiture compacte en préservant toutefois l'habitabilité.

Si si, on tient à 4 dans une mini... 5 si les passagers sont nains.

En temps normal, la suspension d'une voiture est confiée à ce qu'on devrait appeler des "combinés ressorts amortisseurs".

Pour info, la suspension vient purement des ressorts, les amortisseurs servant uniquement à ....amortir, c'est à dire rendre souple la descente et la remonté de la caisse pendant le travail du ressort. Bon, c'est vrai que l'on peut également jouer avec le fluide ou le gaz qui passe au travers du piston qui se trouve en son centre mais c'est une autre histoire.

Donc, la suspension c'est généralement un amortisseur entouré d'un ressort, pour faire simple.

Problème, un ressort, ça prend de la place.

Cette partie de la mini a été confiée à Alexander Eric Moulton qui déposa le brevet en conséquence : au revoir ressorts, bonjour les cônes.

A l'avant (Fig. 3)

Le cône est intégré juste au dessus de la triangulation, ce qui permet de dégager de la place entre le pneu et la caisse histoire d'y loger uniquement l'amortisseur. C'est pour cette raison d'ailleurs qu'avec des pneus un peu trop larges, ça frotte.

A l'arrière (Fig. 5)
Il est intégré au châssis, juste derrière le bras tiré.

  • US3004755-1
  • Suspension avant
  • Suspension arrière (cône DUNLOP !)
Retrouvez tous les articles dans The garage

 

 

 

 

 

 

Besoin d'impression 3D a proximité de Troyes dans l'Aube ?
Pensez à io3 ! https://io3.fr

 

 

 

 

 

 

Copyright 2024 par David Thomas