je retape une mini : tout savoir sur ma mini classique, Austin, Cooper, Rover

27
juin
2013
Frein = sécurité

Les disques sont passablement oxydés, ce qui n'est pas étonnant vu le temps passée dehors, à l’abri d'une bâche en plastique trouée...pendant 2 ans.

On connait l'état des disques, mais celui des plaquettes ?

Je vire les deux goupilles, la plaque ressort, et je cherche à retirer les plaquettes mais mon petit doigt me dit que je vais avoir du mal à cause des pistons qui sont en position sorti et bloqué.

Action : démontage des deux écrous qui tiennent l'étrier. Démontage de la durite en la bloquant et en faisant tourner l'étrier pour ne pas la flinguer en la tordant : check.

Démontage des plaquettes : les pistons bouges mais vu la crasse et peut-être surement la corrosion sur la partie visible, il n'est pas question de les forcer à rentrer sous peine de détruire les joints.

Je me décide quand même à les sortir (cf.photo) : la surface est plutôt pas mal mais l'extrémité a beaucoup souffert mais je vais quand même regarder si je peux les rénover (au papier de verre : dixit Germain).

Je vais être bon pour commander des joints tout neufs et les fameuses coupelles fines en acier que je n'ai pas sur les miens et qui sont censés se placer par dessus le joint supérieur...mystère.

Aspergé de produit anti-goudron, l'étrier repose dans le garage mais je vais aller le récupérer ce soir et pourquoi pas, démonter le gauche qui subira le même traitement comme dit la règle en automobile : "tu changes à droite, tu changes à gauche".

 

 

  • Pistons
  • Etrier avant gauche
Retrouvez tous les articles dans The garage

 

 

 

 

 

 

Besoin d'impression 3D a proximité de Troyes dans l'Aube ?
Pensez à io3 ! https://io3.fr

 

 

 

 

 

 

Copyright 2024 par David Thomas