je retape une mini : même pas peur

07
mai
2021
Les rétros sur les ailes

Il y a deux indices permettant de reconnaitre une mini japonaise : les plaques "carrés" et les rétroviseurs latéraux sur les ailes.

Dans les années 70, la législation concernant les véhicules est modifiée par l'administration japonaise. Désormais, les rétroviseurs devront être visible à travers le vitrage qui porte les essuie-glaces.
Non, l'administration japonaise à l'origine de cette décision n'est pas venue se former en france : c'était une volonté de renforcer la sécurité en rendant ces miroirs plus efficaces.

Logique
En déplaçant le rétro "devant" le pilote, on lui évite de devoir tourner la tête pour voir dans le rétro, enfin celui côté conducteur et du même coup on supprime l'angle mort de ce côté.

Bon ok, toutes les voitures ne se prêtent pas à cette subtilité physico-administrative qui a tendance à transformer une belle voiture en insecte bizarre mais force est de constater que pour les mini, ça passe crème, non ?

Perso, j'adore !

Source des images : https://www.facebook.com/JapanMiniPhotography/photos/

  • Les rétros sur les ailes
    curiosité japonaise
  • Les rétros sur les ailes
    curiosité japonaise
  • Les rétros sur les ailes
    curiosité japonaise
  • Les rétros sur les ailes
    curiosité japonaise
  • Les rétros sur les ailes
    curiosité japonaise
Retrouvez tous les articles dans Mais mais mais !
Copyright 2021 par David Thomas