je retape une mini : tout savoir sur ma mini classique, Austin, Cooper, Rover

02
janvier
2014
Lucas DLB 105 (pas sport !)

Je pense que ma bobine est en train de rendre l'âme. Plusieurs symptômes viennent étayer cette crainte :

- l'aiguille du compte-tour devient folle de temps en temps
- au point mort, si je donnes un coup d'accélérateur, le moteur manque de caler quand il redescend dans les tours
- je trouve que la mini n'a pas autant le pêche qu'il y a quelques jours...
- j'ai le sentiment que ce manque de pêche s'accentue du plus en plus

Mais comme dirait l'autre : "jusque là, tout va bien..."

Le problème n'est pas que la bobine rende l'âme, ça arrive, c'est du consommable.
Le vrai problème c'est de trouver la bonne bobine : c'est plus compliqué qu'il n'y parait.

Comme d’habitude, je commence par rechercher des infos sur le net et tout de suite, ça devient compliqué pour ma petite cervelle incompatible avec les notions d'électricité.

On parle de bobine dite "résistive", de 12 volts voir moins !

Il semble qu'un changement majeur soit intervenu sur le faisceau électrique à partir de 1984 et plus particulièrement du côté de la bobine justement : la fameuse résistance chutrice.

Voici deux schémas de branchement : avant 1984 et après 1984 (source Haynes).

avant 1984

sur ce schéma, la bobine (39) est alimentée à partir de la boite à fusibles (19).
en sortie (-) deux câbles (wb / blanc-noir) : l'un vers le distributeur (40), l'autre vers le tachymètre (95).

après 1984

sur ce schéma, la bobine (37) est alimentée par DEUX fils : l'un est le WY (blanc/jaune) et vient du commodo de démarreur. L'autre est le WP (blanc/rose) et vient de la boite à fusible (48) et ce fil est dit "résistif" (d'ou les ...../\/\/\/\.....).
Les deux autres fils (wb) vont respectivement vers le distributeur et le tachymètre (53).

En conclusion, la différence entre les pré 1984 et les post 1984, c'est la quasi généralisation du fameux fil blanc/rose dit "résistif".

Ok mais ce fil sert à quoi ?

Selon Dr Haynes :  au démarrage, le fil résistif est contourné, ce qui a pour but d’accroitre la tension envoyée à la bobine à ce moment précis ce qui a pour conséquence de fournir une étincelle plus puissante.

Dans les faits, quand on tourne la clé, on envoie du 12v à la bobine et dès que l'on lâche, la bobine reçoit du 9v.

Conclusion n°2 : il faut un type de bobine avant 1984 et après 1984 en fonction de la présence ou non du fil résistif.

C'est plus clair ?

En théorie, oui... le problème, c'est que ma bobine, une Lucas DLB105, ne devrait pas se trouver sous le capot : elle devrait être branchée sur un circuit modifié...

  • Lucas DLB105
  • testée en mars 2005
  • et câblée en résistif...!?
Retrouvez tous les articles dans The garage

 

 

 

 

 

 

Besoin d'impression 3D a proximité de Troyes dans l'Aube ?
Pensez à io3 ! https://io3.fr

 

 

 

 

 

 

Copyright 2024 par David Thomas