je retape une mini : même pas peur

18
décembre
2013
orthopédie

Ma mini avait trop d'ouverture... ça ne vous dit rien ? J'explique.

Quand j'ai changé les soufflets de crémaillère, j'avais fait des marques mais la graisse que j'avais utilisé sur la barre de droite l'a effacé. Du coup, j'ai suivi le conseil du RTA qui disait que la longueur devait être la même à droite et à gauche...dans l'idéal.

J'avais donc reporté la cote de gauche sur la droite, ce qui a donné un peu trop d'ouverture au train avant, sans pour autant provoquer une usure anormale des pneus.

Sur une mini standard, il n'y a qu'un réglage de parallélisme : le pincement ou l'ouverture.

 

 

 

En fait, l'un ne va pas sans l'autre : les roues bien parallèles, le pincement et l'ouverture sont à 0°0'. Si les roues se rapprochent par l'avant, on a du pincement. Si elles se reprochent par l'arrière, c'est de l'ouverture.

Sur un document d'origine ROVER, j'ai retrouvé les valeurs préconisées pour la mayfair :

>= 0° <= 0°18' de valeur totale, c'est à dire la valeur cumulée de la roue droite et de la roue gauche.

La mienne avait 1°06' d'ouverture. Maintenant elle a 0°07' sur chaque roue, soit 0°14' d'ouverture : parfait.

Mais ça sert à quoi ? En théorie, plus on est ouvert, plus la voiture est vive et directive à basse vitesse : on braque mieux.

En réalité, le faible angle donné aux roues n'est la que pour rattraper la géométrie générale du train avant quand la voiture est en mouvement. Du fait des forces en présence, l'ensemble va avoir tendance à ce déformer. Ce réglage va compenser la déformation pour faire tourner la valeur autour de 0° en charge.

  • orthopédie
    réglage du parallélisme
Retrouvez tous les articles dans The garage

 

 

 

 

 

 

Besoin d'impression 3D a proximité de Troyes dans l'Aube ?
Pensez à io3 ! https://io3.fr

 

 

 

 

 

 

Copyright 2022 par David Thomas